Weblocal.ca

Recherche

nom d'entreprise, catégorie, mot-clé, etc.
Endroits region, ville ou code postal pour des meilleurs résultats
Aucun endroit récent
Trouvez des entreprises locales, évaluez vos expériences, et partagez avec la communauté
J'adore Je Déteste
0 0
popup tail
1 stars 1 reviews

OFFICE MUNICIPAL D'HABITATION DE VILLE ST-GEORGES

11400 Av 1E
Saint-Georges, QC  G5Y 2C3

(418) 228-0239

Obtenir les directions
Point de départ:

Ce que la communauté dit au sujet de OFFICE MUNICIPAL D'HABITATION DE VILLE ST-GEORGES

Ajoutez photo ou vidéo
Photos et vidéos des utilisateurs

Soyez le premier usager de Weblocal.ca à ajouter des photos ou vidéos de OFFICE MUNICIPAL D'HABITATION DE VILLE ST-GEORGES

Ajoutez votre commentaire
Commentaires [1]
Français
1 star rating
Patricia Turcotte Mettre à jour 28 octobre 2009, (Édité 09 juillet 2010)
Démocratie ou dictature ?

On vient de m’assigner un HLM à Saint-Georges et situé au 3ième étage où il n’y a aucun ascenseur. . Si je refuse le HLM, même à cause d'un handicap avec prescriptions médicales au dossier qui mentionnent que je dois habiter au premier étage, je suis radiée de la liste d'attente pendant un an, me dit-on dans la lettre reçue le 23 juin 2010 de l'OMH de Saint-Georges. On ne m'a même pas informer de mon droit d'en appeler de cette décision, devant la Régie du loyer. Est-ce une façon démocratique de procéder ou serait-ce un évident abus de pouvoir sur le dos des plus démunis de la société ?

On m’a dit le 23 juin et par le biais du téléphone, que pour être reconnue comme une personne handicapée physique à l’OMH, il faut être sur un fauteuil roulant. Après plusieurs recherches, je découvre en téléphonant à Communication-Québec, que l’OMH relève de la Société d’Habitation du Québec. Là, on m'informe qu’on est pas obligé d’être en fauteuil roulant pour être reconnue comme une personne handicapée. Tout à coup, ça prend un document médical d’un spécialiste pour être reconnue comme tel, du moins à l’OMH de Saint-Georges. Encore là, on ne m’informe jamais de mon droit de contester la décision devant la Régie du loyer. Ce n’est qu’à la 15ième journée que je reçois cette information venant du bureau du Député.

À la société d'Habitation, on me dit que je dois redéposer de nouvelles pièces médicales venant d'un spécialiste. Suite au rapatriement de toute mon histoire médicale, un expert spécialiste a rendu son verdict en 2002. Deux prescriptions médicales sont insérées à mon dossier de l’OMH, dont l’une mentionne que je dois habiter un HLM au 1ier étage si pas d’ascenseur. Sans compter que sur ma formule de Revenu Québec qui est déposé à mon dossier de l’OMH, on mentionne bien que je retire un crédit de personne handicapée.

La seule façon possible pour moi de conserver un minimum de respect et de dignité humaine, en plus de respecter mes convictions les plus profondes, c’est de refuser cette radiation d'un an sur la liste d'attente. La seule façon possible est de me retirer de la liste d’admissibilité pour un HLM à Saint-Georges. Il n’est pas question de ramper comme un vers de terre devant qui que ce soit, et encore moins, devant des lois aussi tortionnaires.

Espérons un changement au niveau de ce règlement discriminatoire envers les plus démunis de la société. De mon côté, j'attendrai jusqu'à mon dernier souffle de vie si cela est nécessaire, un changement de ces règlements constipés, ainsi qu'un changement à la Direction de l’OMH de Saint-Georges, avant de redéposer ma candidature pour un HLM. Ma confiance vient de dégringoler à moins que 0. Ça ne sert à rien de mon côté de me rendre devant la Régie du loyer, je n’en possède pas les forces nécessaires. Toute ces conversations par le biais du téléphone ont eu raison de mes limites humaines.

C’est maintenant à la direction de l’OMH de Saint-Georges et au Conseil d’administration que revient la tâche de soulever ces points majeurs et ce règlement qui souffre de dépression bipolaire. Ceux-ci pourraient aussi intervenir auprès du Député et Ministre Robert Dutil pour qu’il fasse humaniser ce règlement.

J'espère qu'on envisage dans la magnifique ville de Saint Georges, la construction d'habitations à prix modiques ( HLM ), c'est-à-dire, des logements adaptés pour les personnes vivant avec un handicap ou des limitations physiques. Actuellement, il n'y a aucun logement adapté à Saint Georges, pour cette catégorie de personnes. C’est dommage pour les gens vivant à longueur de journée, en fauteuil roulant.

Si ce témoignage arrive à rejoindre le cœur et le gros bon sens des Responsables à l’OMH de Saint-Georges, ainsi que le Conseil d’Administration et les élus qui sont en mesure de faire changer des choses, alors mon message n'aura pas été écrit en vain. Parce qu’il n’y a pas plus grand handicap que la sécheresse du cœur.

Patricia Turcotte © Le 09 juillet 2010
Saint Georges ( Québec )

Tous droits réservés © 2008-2016 Weblocal.ca