Weblocal.ca

Recherche

nom d'entreprise, catégorie, mot-clé, etc.
Endroits region, ville ou code postal pour des meilleurs résultats
Aucun endroit récent
Trouvez des entreprises locales, évaluez vos expériences, et partagez avec la communauté
J'adore Je Déteste
0 1
popup tail
3 stars 1 reviews

CENTRE MEDICAL LAVAL

1110 Boul Vanier
Laval, QC  H7C 2R8

(450) 661-2521

Obtenir les directions
Point de départ:

Ce que la communauté dit au sujet de CENTRE MEDICAL LAVAL

Ajoutez photo ou vidéo
Photos et vidéos des utilisateurs

Soyez le premier usager de Weblocal.ca à ajouter des photos ou vidéos de CENTRE MEDICAL LAVAL

Ajoutez votre commentaire
Commentaires [1]
Français
3 star rating
Élise Bossé 28 décembre 2009
Dr.Fournier

Bonjour Dr. Fournier,
Je m'appelle Élise Bossé et j'ai 13 ans. Dans le monde , il y a plusieurs personnes, et chacune d'entre elles sont uniques. Et toute personne à une fin, la mort. Alors dans ma lettre, je vais vous parler de la personnalité et du décès de mon père.

Mon père était un homme, sur qui on pouvait compter, il avait des blessures au dos, au bras. Et bien, un peu partout . Mais celle-ci ne l'affaiblissait pas, il continuait sa vie, malgré les obstacles qu'il avait a surmonter. Mon papa, avait une famille de 5 personnes ( celui-ci inclut ) , et deux animaux. Ce qui lui rendait la vie, assez complexe. Toujours le sourire collé au visage, il pouvait rendre notre journée magnifique. Et ainsi va le temps. Vers le mois de novembre 2009, mon père s'était trouver un travail, il allait toujours bien. Mais vers le mois d'août, il commençait a avoir encore plus mal, il était de plus en plus fatiguer. Ce qui ne l'affaiblissait toujours pas, mais les douleurs et le sommeil augmentaient. Mon père décida donc, d'aller voir le médecin, à la clinique. Et le médecin lui prescrit des pompes. Il utilisa les pompes, comme le médecin lui avait indiquer. Mais 2 semaines plus tard, mon père eu les mêmes symptômes. Il décida donc, de voir le Dr. Fournier ( vous ) . Et vous, n'avez rien remarquer. Tous les symptômes qu'il avait ce n'était pas pour rien, il devait y avoir une raison. Habituellement, vous devriez envoyer le patient à l'hôpital, non ? Mais vous n'avez rien fait, vous l'avez laisser rentrer à la maison. Rendu à la maison, environ 30 minutes après être revenu de votre clinique. Mon père eu une crise cardiaque. Je vais tout vous expliquer.

Il parlait avec ma mère et mon petit frère, dans la cuisine, assis autour de la table. Mon père se lève et dit : Oh non ! Et tomba par terre. Ma mère appelait l'ambulance, et écouta la dame, au téléphone, qui lui indiquait comment faire la tentative de réanimation. Elle s'exécuta, pendant que mon petit frère inquiet, était venu en courant jusqu'à ma chambre pour m'annoncer la crise que faisait mon père. Je me suis alors précipiter vers la cuisine. Je voyais ma mère agenouiller devant mon père en faisant la réanimation, elle pleurait. J'ai entendu mon père reprendre le souffle deux fois, mais sans succès il n'avait rien senti. Les ambulanciers sont ensuite arriver, ils ont tassé tous les meubles de la cuisine et du salon. Ils nous ont tous mis dehors de la maison. Je ne voyais rien du tout, mais parfois, j'ai entendu deux ou trois fois, les ambulanciers dire, » CHOC ! Mais toujours sans succès. Ils ont transporter mon père, sur une longue planche d'ambulanciers. J'ai ensuite demander à un ambulancier s'il allait bien. Il ma dit, » ne t'inquiète pas, nous ferons ce que nous pourrons. J'étais avec ma meilleure amie, elle essayait de me consoler, mais les larmes coulaient sur mon visage sans cesse. Ensuite ma mère a appeler ma tante, afin qu'elle ailles à l'hôpital. Vers 9h30 du soir, ma mère revient avec plusieurs de mes tantes et oncles. Il se sont tous assis, autour de la table. Ma mère m'avait demander, où sont passé mes deux frères, je lui dit qu'ils sont partis dehors. Celle-ci me répondit d'accord. J'étais assis devant mon ordinateur. Ma mère me demande de venir m'installer près d'eux. Je m'exécuta, je regardais mes tantes, elles avaient les yeux pleins d'eaux. Je m'assis, et ma mère m'annonça le décès de mon père. J'ai ensuite demander à tout le monde si c'était vrai. Elle me répondit oui. J'étais tellement en colère et triste, je ne savait plus quoi dire. Je suis donc parti vers ma chambre.

Moi qui croyait que mon père allait survivre, pourtant il avait survie à plusieurs choses. La seule chose que je voulais faire, était de frapper le médecin. Depuis la mort de mon père, je préfères faire tous ce que je peux, et d'être à mon meilleure. Tandis que mon petit frère, est fâcher. Mon grand frère lui, ne dit pas un mot, à propos de la mort de mon père. Nous essayons de le faire parler, mais il reste toujours isoler dans sa carapace. Ma mère, pleure des nuits, des jours mais ne s'affaiblit pas. Elle préfère penser à autre chose.

La seule chose que je voulais vous faire remarquer. C'est pourquoi que vous n'aviez pas agis, selon ce qu'il fallait faire ? Lisez bien ce qui va suivre ! Si vous n'êtes plus d'humeur à travailler et bien, démissionner prenez votre retraite ? À la place de faire des malades, des malheureux, ou des DÉCÈS par exemple. Bref, j'espère que vous ne referez pas la même erreur une autre fois de plus.

Merci d'avoir lu ma lettre.
C'était très aimable à vous !
Élise Bossé, 13 ans.

Description de l’entreprise provenant du Web
Anglais
01 juin 2013

Centre Médical Laval offers these services: doctor, medical clinic, clinic.

Une présentation de ourbis

Tous droits réservés © 2008-2016 Weblocal.ca